Dès qu’on commence une nouvelle activité, il semble qu’il faille apprendre et comprendre des termes obscurs et inconnus – mais que peut bien être le point de riz ? Lors de vos recherches sur le tricot, vous avez peut-être entendu parler de la « méthode continentale », vous vous êtes sûrement demandé ce que c’était et si c’était différent de ce que vous faisiez !

En fait, c’est assez simple : si vous tenez votre laine de la main opposée à celle tenant l’aiguille qui travaille (par exemple, de la main gauche, si vous êtes droitier), alors vous tricotez selon la méthode « continentale » et si vous tenez le fil et l’aiguille en action de la même main, alors vous travaillez « à l’anglaise ». Ces deux méthodes ont d’autres appellations : la méthode continentale est également connue sous le nom de méthode suisse ou allemande, et l’anglaise, celle de la main droite.

Le tricot continental

Les termes « lancer » et « récupérer » sont cruciaux pour comprendre les différences entre ces deux méthodes. Pour la technique du « lancer » le fil – l’anglaise –, la main qui tient l’aiguille en action « lance » le fil par-dessus le bout de cette dernière. Au contraire, avec la méthode continentale, on « récupère » le fil maintenu dans la main opposée du bout de l’aiguille.

La plupart des gens commencent à tricoter en adoptant l’une ou l’autre méthode et, une fois l’habitude prise, il est difficile d’en changer, surtout si on l’utilise depuis longtemps. Cependant, chaque méthode a ses avantages. La méthode continentale est une bonne façon de passer du crochet au tricot – dans le crochet, la main qui tient le fil est à l’opposé de celle qui tient le crochet. C’est aussi une méthode plus rapide pour tricoter les mailles à l’endroit, alors que la méthode anglaise facilite la réalisation des mailles à l’envers.

‘English Knitting’

Si vous réussissez à passer d’une méthode à l’autre, alors vous pourrez monter du point jersey beaucoup plus rapidement : un rang à l’endroit avec la méthode continentale, un rang à l’envers avec la méthode anglaise. Dans le cas où vous réalisez un tricot traditionnel en Fair Isle, vous pourrez tenir une pelote de laine différente dans chaque main, ce qui est plus simple que de les tenir dans la même.

Si vous souhaitez parfaire vos connaissances en tricot, jetez un coup d’œil à nos articles concernant les différentes techniques et astuces. Et qui sait ? Peut-être que nous vous dirons même ce qu’est unniddy noddy !