Une i-cord est une pièce très fine de tricot circulaire qui se travaille sur une paire d’aiguilles doubles pointes. Son nom a été inventé par la grande écrivaine et innovatrice en matière de tricot, Elizabeth Zimmerman, qui l’a appelée la « corde des idiots » car, dit-elle, elle est si simple à réaliser que n’importe qui pourrait la faire. Bien que les méthodes de tricot victoriennes mentionnent l’utilisation de « cordelettes », Mme Zimmerman a redécouvert cette technique et l’a enseignée aux adeptes modernes du tricot.

Cette cordelette est montée sur trois à cinq mailles – pour découvrir comment en réaliser une, rendez-vous dans la rubrique « Techniques pour personnaliser » de votre Tricot et points créatifsno 7. Les mailles sont montées sur l’une des aiguilles doubles pointes. Au lieu de retourner l’ouvrage à la fin du rang, on place les mailles à l’autre extrémité et on tricote la première maille du rang avec le fil de la dernière. Si vous utilisez de la laine fine, alors votre i-cord sera très étroite. À l’inverse, avec une laine épaisse, votre i-cord sera plus imposante.

Il y a de nombreuses utilisations possibles pour l’i-cord. Bien entendu, on peut l’utiliser sous forme d’attache, mais aussi comme poignée pour un sac ou comme finition en lisière d’un ouvrage achevé. Une i-cord peut être également un moyen de fermer un vêtement : on coud une petite longueur d’i-cord sur chaque bord de l’ouverture d’un cardigan et on les attache pour que les bords se rejoignent. Enfin, on peut employer les i-cord pour leur potentiel décoratif : il suffit d’en coudre là où l’on placerait une corde tressée ou une bordure.