Avez-vous déjà rencontré un problème de tricot épineux sans pouvoir trouver la solution sur internet ? Les conseils d’un tricoteur plus expérimenté vous auraient-ils aidé ? Alors il serait peut-être bon de vous inscrire dans un club de tricot.

Faire partie de l’un de ces clubs est une façon agréable de rencontrer des gens qui partagent les mêmes passions que vous et de vous faire de nouveaux amis. Vous savez déjà tricoter ? Vous verrez qu’un club de tricot est l’endroit idéal pour découvrir des techniques inédites. Peut-être vous initierez-vous même à de nouveaux loisirs – le crochet ou le point de croix. Si vous êtes débutant, le club de tricot vous permettra de découvrir des astuces pratiques et de vous faire aider par des personnes expérimentées.

Afin de dénicher un club de tricot, tapez simplement « club de tricot près de chez moi » dans un moteur de recherche, ou consultez un site spécialisé tel que agendadufil.fr. Mais que faire si vous ne parvenez pas à trouver un groupe près de chez vous ? Vous pourriez… en créer un vous-même ! Vous aurez bien sûr besoin d’autres membres. Comment les trouver ? D’abord, vous pouvez tout simplement demander à vos amis s’ils sont intéressés – peut-être que leur passion pour le tricot vous a échappé. Si vous avez besoin d’approfondir vos recherches, nous vous suggérons de publier sur les réseaux sociaux un post qui expliquerait votre démarche, dans l’espoir que des tricoteurs locaux en quête d’un club le voient. Il est également envisageable d’utiliser une bonne vieille méthode et de mettre une annonce dans votre mercerie, ou dans un espace communautaire – école, bibliothèque, salle des fêtes ou bureau de poste.

Il vous faudra également décider du lieu où se tiendront les réunions de votre club, et ainsi déterminer le nombre de membres que vous pourrez accueillir. Si vous choisissez de vous réunir chez l’un d’entre vous, le groupe d’adhérents devra forcément être restreint. Si vous avez besoin de plus de place mais que vous ne voulez pas dépenser d’argent, demandez à des cafés ou des bars s’ils autoriseraient vos membres à se réunir dans leurs locaux. Une autre solution pourrait être d’utiliser la bibliothèque locale – contactez le bibliothécaire pour plus d’informations.

Pensez aussi à déterminer la charge d’organisation que vous souhaitez prendre sur vous. Si la taille de votre club reste limitée, il y aura peu d’administratif à gérer et vous pourrez probablement tout gérer seul. Cependant, si votre club prenait de l’ampleur, vous devriez envisager de partager la charge avec un ou plusieurs autres membres.

Quelle que soit l’option que vous choisirez, vous découvrirez bientôt les avantages d’une expérience de tricot commune et le plaisir de se faire de nouveaux amis. Si vous faites déjà partie d’un club, faites-nous partager cette expérience ! Ici, au siège de Crealoisirs, nous aimons par-dessus tout entendre vos histoires de tricoteurs !

Tricots et points créatifs, votre source d’inspiration pour le tricot, vous propose chaque semaine des explications techniques et des patrons. Abonnez-vous en suivant ce lien : https://goo.gl/yYjt4z