Par ce temps frisquet, il n’y a rien de plus agréable qu’un châle. Ces accessoires de mode à porter autour du cou, universellement flatteurs, iront à tout le monde, aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Dans la collection Tricot et points créatifs, nous vous avons déjà proposé une capuche simple dans le no 3, une cagoule douillette dans le no 6 et un cache-cou rayé un peu plus complexe dans le no 9. Avez-vous envie d’en tricoter un pour Noël ?

Base rectangulaire

Tricoter un tour de cou ou une capuche, c’est un peu comme tricoter une écharpe, et cela demande peu (sinon pas) de mise en forme. En revanche, ils sont généralement plus courts que les écharpes – ils ne doivent s’enrouler qu’une seule fois autour du cou. Ils n’ont pas de largeur standard, mais il faut penser qu’ils sont faits pour épouser la forme du col. La capuche douillette du no 3 est tricotée en jersey (point qui alterne un rang à l’endroit et un rang à l’envers), elle est donc parfaite pour les débutants ! Elle utilise la laine Crea en Grisaille – une magnifique laine bouclée très douce au toucher. Dans le fascicule, il est suggéré d’y ajouter des glands pour en faire une belle pièce texturée.

Un cran au-dessus

Et si, au lieu de glands, vous personnalisiez votre tour de cou avec un pompon tricoté ? Ils peuvent être réalisés en jersey ou en point mousse (tous les rangs à l’endroit) et ajouteront une petite touche supplémentaire à votre ouvrage. Dans le no 6, il vous est conseillé d’en rajouter sur le bord inférieur du tour de cou. Cet ouvrage se tricote au point mousse dans une laine qui présente de beaux dégradés. Vous pouvez prendre la même laine pour les pompons, ou utiliser une seule couleur, pour un effet de contraste.

Astuces au top

Un exemple de ruban de Möbius – une « forme impossible » rendu possible à tricoter !

Les tours de cou ne sont pas appelés « écharpes infinies » pour rien : elles n’ont ni début ni fin ! La chose la plus importante, lorsqu’on tricote un tour de cou, est de donner l’impression que c’est une boucle ininterrompue ou, pour imiter un ruban de Möbius, une forme rectangulaire torsadée n’ayant qu’un seul côté. Afin de recréer cette continuité, il faut faire des coutures propres et aussi invisibles que possible. Cependant, le cache-cou proposé au no 9 est légèrement différent. Il s’attache avec trois boutons aux couleurs contrastées, ce qui vous donnera l’occasion de tricoter des trous de boutons – peut-être pour la toute première fois ? La réalisation de ce cache-cou implique également d’utiliser deux laines très différentes, tant au pour la couleur que pour la texture : la laine Harmony, blanche et fine, et la duveteuse laine Grisaille.

Vous avez envie de tricoter un tour de cou ou un cache-cou ? Dites-le-nous dans les commentaires ou taguez-nous sur les photos de vos créations, #crealoisirs sur Facebook, Instagram ou Pinterest. Peut-être figureront-elles dans un futur article de blog !