Nous les Français et nos voisins les Britanniques avons une excuse pour notre passion pour le tricot – en plus du fait que c’est un passe-temps relaxant et gratifiant –, le temps exécrable qu’il fait les trois quarts de l’année nous donne envie de nous tricoter un cocon bien chaud !

Mais alors, qu’en est-il en Australie, où le tricot est extrêmement populaire ? C’est très étonnant pour un pays connu pour ses températures torrides… C’est pourquoi nous avons décidé de découvrir quel pays possède le plus d’adeptes du tricot (en nous basant sur le nombre de groupes de tricot officiels).

L’Allemagne fait partie du haut du panier, et ce n’est pas une surprise au vu de sa longue tradition de fabrication de tissu et de travaux manuels. Le pays est connu pour la fabrication de laine de haute qualité et pour ses marques uniques qui proposent des couleurs fantastiques et des textures variées.

Le Canada possède aussi de nombreux amoureux du tricot, ce qui est compréhensible étant donné les rudes hivers que subit le pays. Il abrite la Guilde des tricoteurs canadiens (Canadian Guild of Knitters) et des webzines tels que Canadian Living.

Avec leur tradition de tricot qui remonte jusqu’à la révolution américaine au xviiie siècle, les États-Unis sont l’un des pays les plus versés dans cette activité. Que ce soit des femmes qui tricotaient pour leurs soldats de maris ou pour économiser de l’argent, les Américains ont toujours eu un lien fort avec le tricot, un peu comme au Royaume-Uni.

Ça ne vous surprendra pas, l’Islande fait partie du top des pays adeptes du tricot. La laine la plus utilisée dans ce beau pays est appelée « Lopi ». Elle est résistante à l’eau et légère, ce qui la rend idéale pour le climat local. Les habitants portent souvent des pulls « lopapeysa » qui possèdent des motifs complexes sur le premier tiers du vêtement.

Si vous avez visité un de ces pays où le tricot est populaire, montrez-nous tous les objets créatifs que vous y avez trouvés en nous taguant sur Instagram !